samedi 26 septembre 2015

Bille en tête - Alexandre JARDIN

Auteur : Alexandre JARDIN
Titre : Bille en tête
Édition originale : Gallimard - 1986

Genre : romance

Prix du Premier Roman 1986

Édition lue : Folio - 09.07.2014
Nbre de pages : 216 pages
ISBN : 9782070379194
Prix : 6,40 €
Le commander sur Amazon : cliquez sur l'image






Quatrième de couverture
Avec ses seize ans en bandoulière, Virgile veut désormais vivre tout haut et non plus chuchoter sa vie dans les couloirs d'une école. Adolescent charmeur, doué d'une gaieté infernale, il séduit une amie de son père fort riche : Clara. 
De nuits d'amour dans les hôtels, où on les prend pour mère et fils, en descentes dans les magasins de jouets, leur liaison prend une tournure de conte de fées amoral ; mais déjà se dresse le père de Virgile qui n'apprécie guère que son fils se conduise en "gigolo"... 
Seule sa grand-mère, l'Arquebuse, semble le comprendre. Personnage tendre, haut en couleur et authentique, l'Arquebuse est pour Virgile une sorte d'assurance tous risques qui garantit le cœur, avec en prime des pâtés de canard. 

Extrait
Chaque famille a son vilain canard. A la maison, ce rôle me revenait de droit. J'y voyais une distinction. En contrepartie de cet avantage, je fus expédié à Evreux en pension. Evreux, ville où l'on est sûr de n'avoir aucun destin. Véritable banlieue de l'Histoire. Les réussites y sont lentes. La province a toujours fait de l'ombre aux ambitieux.
Derrière les hauts murs de la cour de récréation, je fulminais contre mon père. En m'exilant il me privait d'oxygène. En me faisant quitter Paris il confisquait mes rêves de grandeur. Je dépérissais. Durant les rares week-ends où je rentrais à Paris, je respirais l'air de la capitale, l'air du temps. Mais les dimanches arrivaient toujours. Je devais retourner au collège faire l'enfant. Quand donc serais-je grand ? Je voulais vivre tout haut et non plus chuchoter ma vie dans les couloirs d'une école.


Mon avis
Au travers de ce premier roman, je découvre la plume d'Alexandre JARDIN. Et là, je suis transportée ! C'est qu'il ne s'agit pas seulement d'une énième histoire d'amour plus ou moins gnangnan...

Sur fond de roman d'amour donc, l'auteur nous livre ici quelques réflexions bien senties sur la société bien pensante, sur cette bourgeoisie parisienne qui ne peut accepter l'amour qu'éprouvent l'un pour l'autre un adolescent et une femme en âge d'être sa mère mais qui choisit de chuchoter sur leur passage plutôt que de dire tout haut ce qu'elle pense ! Une société pour laquelle seules les apparences comptent, où le fric dirige tout. Une société faite de faux-semblants, rongée jusqu'à la moelle par ce qu'on appellerait aujourd'hui le "politiquement correct" ! 


Virgile, le jeune héros du roman, adolescent qui n'a de cesse que de grandir, de passer de l'autre côté, celui des adultes et quitter enfin le monde de l'enfance qu'il juge si ennuyeux, va penser arriver à ses fins en entretenant une histoire d'amour - et de sexe - avec une femme d'âge mûre (aujourd'hui, on parlerait de cougar). Il s'imagine qu'avoir fait l'amour fait de lui un adulte... mais il continue de jouer au train électrique dans l'appartement de sa maîtresse... Et il s'imaginera être en train de vivre une histoire d'amour passionnée, réciproque et éternelle, jusqu'au jour où, proposant à sa belle de tout quitter et de fuir à l'autre bout du monde, il comprendra qu'elle n'est peut-être pas prête à quitter ce monde qui l'entoure, cette société de conventions, cette stabilité financière que lui apporte son mari. 


Quelle déception pour le jeune homme encore plein des espérances et des illusions que l'on peut avoir à 16 ans ! Et si c'était justement ça entrer dans le monde adulte, perdre ses illusions ?



Ma note
Une jolie histoire d'amour, mais pas que... Une plume élégante, lisse, facile à lire et teintée d'humour... Une réflexion sur la société parisienne bien pensante en arrière plan... Le tout, savamment mélangé, nous donne un livre splendide, et d'autant plus quand on se souvient l'âge qu'avait son auteur en l'écrivant !
Ce sera donc pour moi un 
★ Super !




Cette lecture a participé aux challenges
Petits plaisirs (216 pages) - 2015 Reading Challenge (le premier livre d'un auteur célèbre) - 
ABC 2015-2016 (lettre J) - Tour du monde (216 pages lues)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et à bientôt !