dimanche 20 septembre 2015

Voyage au pays des arbres - Jean-Marie-Gustave LE CLÉZIO

Auteur : Jean-Marie-Gustave LE CLÉZIO
Titre : Voyage au pays des arbres
Édition originale : Gallimard - 1978
Illustrations : Henri GALERON

Genre : littérature jeunesse / conte

Édition lue : Gallimard Jeunesse - 21.08.2014
Nbre de pages : 48 pages
ISBN : 9782070662067
Prix : 6,10 €
Le commander sur Amazon : cliquez sur l'image

J.M.G. LE CLÉZIO a reçu le Prix Nobel de Littérature 2008






Quatrième de couverture
Un petit garçon qui s'ennuie décide de partir au pays des arbres. Car il sait qu'on peut apprivoiser les arbres, écouter leurs histoires, les connaître comme des amis, et même danser avec eux... Ce voyage sera l'occasion de merveilleuses rencontres avec la nature et ses éléments. Une nouvelle très poétique racontée par un grand auteur contemporain.


Extrait
Les gens qui ne savent pas apprivoiser les arbres disent que les forêts sont silencieuses. Mais dès que tu siffles, et que tu siffles bien, comme un oiseau, tu commences à entendre le bruit que font les arbres. Il y a d'abord ces bâillements et ses respirations aiguës. Puis tu perçois d'autres bruits. Il y a des coups lourds, comme s'il y avait un coeur qui battait quelque part sous la terre. Puis tout un tas de craquements, des branches qui se redressent avec des explosions, des feuilles qui se mettent à trembler, des troncs qui se dérident. Il y a surtout des bruits de sifflements, parce que les arbres te répondent. Ça c'est le langage des arbres.


Mon avis
La lecture de cette nouvelle proche du conte m'a tout de suite évoqué un grand classique de la littérature jeunesse, Le petit prince de Saint-Exupéry.

Le point de départ de l'intrigue est l'ennui que ressent un petit garçon, héros de l'histoire. L'ennui, qui a généralement une connotation négative, celle de l'oisiveté, va au contraire endosser ici un tout autre rôle, un rôle opposé puisqu'il va devenir une sorte de moteur. Un moteur qui va permettre au jeune héros de faire un merveilleux voyage imaginaire.
Ecoutant et regardant attentivement les arbres de la forêt, il va les distinguer par espèces et même presque comme des individus, tant chacun de ces arbres est doté de caractéristiques humaines : bâillements, paroles, danses, etc... Les illustrations, savant mélange d'éléments végétaux et humains, viennent confirmer la fusion possible entre les deux.

Cette oeuvre de toute beauté est d'une très grande poésie. Nul doute qu'elle fera voyager les enfants et développera leur imaginaire. Et, pour ne rien gâter, elle leur permettra de faire connaissance avec les plus grandes essences d'arbres de nos forêts.

Que demander de plus à un ouvrage de littérature jeunesse, si ce n'est d'instruire tout en distrayant et en faisant rêver ?


Ma note
Cette nouvelle pour enfants mérite un très joli ★ Super !


Cette lecture a participé aux challenges
Autour du monde (Maurice) - Prix NOBEL (2008)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et à bientôt !